Un membership flexible qui change la donne

Comment doubler ses membres en moins de 2 ans ?

Le Gaudet Luce Golf Club dans le Worcestershire (Angleterre) a réussi le challenge incroyable de doubler son nombre de membres sur les 2 dernières années. Impossible ? Suivez cette histoire incroyable qui démontre encore qu’il est possible d’acquérir de nouveaux golfeurs en bousculant les règles classiques du membership.

Un programme tellement couronné de succès que le propriétaire a gagné un England Golf Award. Le nom du programme l’Utopian Scheme, le schéma utopique !

Un membership flexible

Afin de conquérir de nouveaux membres, l’idée était de proposer un membership flexible composé de points golf. Généralement le golfeur membre paye une cotisation annuelle réduire pour être membre du golf. Ensuite, le joueur a la possibilité de jouer des green-fees à prix réduit voir gratuits, s’il se limite à un certain nombre de parcours dans l’année.

Cette offre est très attrayante pour les golfeurs qui ne jouent pas tous les week-ends, et veulent quand même jouer à prix réduits.

Beaucoup de golfs et réseaux de golfs en France proposent des souscriptions mensuelles. Tel que Blue Green propose plusieurs offres soumissent à un abonnement mensuel vous permettant de jouer sur un ou plusieurs golfs.

Une iniative intéressante, mais qui ne convient pas à beaucoup de golfeurs surtout avec ceux qui n’ont pas forcément les moyens. En effet, il est difficile de voir débiter son compte en banque lors d’un mois d’hiver alors que l’on a pas sorti ses clubs du mois. Alors même si une mensualité permet à plus de golfeurs de jouer, avoir un membership flexible permettrait d’acquérir de nouveaux joueurs, ceux qui ne joue qu’une dizaine de parcours par an.

Si le green fee dans votre club coûte 50 euros pour 18 trous, et la cotisation à 1500 euros, il vous faudra jouer 30 fois pour être even ! Donc si vous jouez entre 10 et 15 fois vous n’allez pas prendre le membership et vous ne pas contriburez à la valorisation du club en tant que membre.

Au Gaudet Luce pas de souscription mensuelle mais plus un package de points en fonction de votre profil.

le golf gaudet luce en angleterre

En quoi consiste le schéma utopien du Gaudet Luce Golf Club ?

Le schéma de membership comprend différents critères : âge, sexe, niveau de jeu, et fréquence de jeu. En allant un peu plus loin dans la sélection on découvre un l’explication du système de membership.

Il y a en tout 4 packages correspondant chacun à un coût. Ces packages n’ont pas de limites de temps ou de saison. En fonction du package que vous prenez vous avez  un coût par point.
Ensuite en fonction de l’heure où vous jouez un nombre de points est retiré de votre quota. Vous me suivez ?

Par exemple si vous prenez le package 4 (410 £) sans date d’expiration, vous avez 227 points. En jouant uniquement le week-end au matin, un 18 trous vous coûtera 13 points. Mais si vous voulez jouer la semaine après 6h , il vous en coûtera 5 points.

Intéressant non ?

Les avantages de ce système

Car je ne vois ici aucun désavantages, combine du yield management (augmenter la fréquentation sur les périodes creuses par exemple) pour attirer une autre population de golfeurs, comme les femmes ou les jeunes.

De plus, les joueurs qui ont l’habitude de fréquenter le même club et qui ne joue pas plus de 20 fois par an, en a vraiment pour son argent, et si une année il joue moins, il aura toujours ses points qu’il pourra dépenser l’année d’après.

Cette solution répond à une mutation du golf qui s’opère. Dans notre société moderne, tout est à la demande. On consomme quand on le souhaite. Nous n’avons plus le temps de passer toute la journée au golf. Nous voulons que ça aille vite et que ce soit simple. Résultats, le club est passé de 400 membres à 800 membres en 2 ans.

Le membership Utopian a résolu ici 2 problématiques. La première issue du club qui devait sûrement avoir du mal à remplir son club en dehors des horaires journalier du week-end en proposant un tarif attractif (et aussi à trouver de nouveaux membres). Et la deuxième étant que les joueurs de golf, veulent faire partie du club sans pour autant payer une adhésion qui n’est pas en adéquation avec leur fréquence de jeu ou leur manière de jouer.

Bravo à Alec Fernihough et à son club qui ont réussi en changeant leur mode de fonctionnement à trouver un nouveau segment de golfeurs.

D’ailleurs êtes-vous dans cette situation ? Votre club pourrait-il mettre un tel système en place ? Laissez votre réponse dans les commentaires.

 

Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Suivez-moi
Vous avez aimé ? Faites-le savoir :
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone

Précédent

Dustin Johnson a gagné plus que « seulement » l’US Open 2016

Suivant

Fantasy Golf BMW International Open 2016

1 Commentaire

  1. L’ídéal serait que des golfs d’une même région s’accossient entre eux et qu’ainsi il soit possible de jouer différents parcours. Un peu comme cela se fait pour le ski, peut-être pas en France, mais en Autriche, avec les forfaits saisons pour une région, un ensemble de stations.
    Mais avant tout de chose, je pense qu’en France ou dans d’autres pays où le golf reste une activité assez élitiste, si on désire avoir une augmentation du nombre de pratiquants, il n’y a pas d’autres solutions que de baisser le prix des greenfees, construire des golfs publics et aussi trouver des formules meilleurs marchés pour apprendre à jouer. Sans oublier le tarifs des sceaux de balles.

Laisser un commentaire

Propulsé & Edité par Nicolas BYKOFF