Pourquoi considérer l’Allemagne pour une escapade golf? L’exemple Öschberghof


Lorsque l’on pense à une escapade golf, on pense à filer vers le sud de l’Europe mais rarement aux pays limitrophes. Pourtant des pays frontaliers comme l’Allemagne offre avec ses 731 parcours, un choix pléthorique pour tous les budgets. Certains même comme Öeschberghof se dénote du reste en proposant une expérience unique dont le fil conducteur est de se sentir comme chez soi. Je vous emmène au sud de Stuttgart pour découvrir l’hôtel, son gigantesque spa, la structure golf, les parcours, et les options de restauration à votre disposition.

L’hotel: accueil et confort à la perfection

accueil hotel resort spa golf Oschberghof
La réception de l’hotel: chaleureux et ouvert. (photo: Nicolas Bykoff)

Lorsque l’on arrive devant les portes de l’hôtel après une bonne heure de voiture depuis l’aéroport de Stuttgart (demandez à l’hôtel de venir vous chercher), la clarté et la modernité saute au visage, comme si le resort venait de sortir de terre. Ouvert en 1976, Öschberghof a subit de profonds changements.
Il faut dire que plusieurs années de travaux au niveau de l’hôtel mais aussi des parcours, ainsi qu’un investissement de 60 millions d’euros ont contribué à un tel résultat. L’hotel a désormais 126 chambres au total dont 110 chambres, 3 suites junior et 13 suites. Durant les travaux, l’hotel a été réduit à sa capacité minimum. Les dépendances ont d’ailleurs servi de relais pendant les mois de travaux.

Une chambre moderne orientée client

Dans la chambre, tout est fait pour se sentir comme à la maison. Une entrée avec un grand miroir, des rangements à foison, un coffre fort, de quoi repasser… Bref, une fois la valise défaite, on se sent chez soi. L’expérience ne fait que s’améliorer lorsque la journée touche à sa fin. Un employé profite de mon absence pour ouvrir la couette, poser un chocolat ainsi qu’un bouteille d’eau et la télécommande de la télé sur la table de nuit. Au réveil, des lumières d’ambiance s’allument automatiquement pour vous guider dans la chambre ! Ouvrez la porte et le journal du matin vous attends. Seul bémol ici, pas de journaux français disponible, car il y a peu demande. Je devais être le seul français à en faire la requête. Le room service s’en excusera d’ailleurs via un mot glissé sous ma porte.

Un spa de 5000 m2

Une fois le tour de la chambre fait, je me rends directement au spa. 5000 mètres carré à explorer. Tout ce que l’on peut attendre d’un spa et voir même encore plus. Spa asiatique ou classique avec chambre froide contenant un machine à glace, à faire après vos 15 minutes de sauna? Dans tous les cas, il faudra faire quelques longueurs dans la piscine de 25 mètres de long et flâner dans les remous salés de la piscine extérieure sans bord qui donne sur le 18 de l’East Course.
Et si vraiment, un massage ou encore une séance de sport avec coach vous tente, l’accueil du spa préparera le tout.

Mais retour au golf.

3 parcours et des installations sportives de haut niveau.

Der Öschberghof, c’est aussi 3 parcours de golf et des installations sportives de très haut niveau.

Le Old Course, long et boisé

Il est à l’origine du resort. Ce 18 trous situé en bas de la colline, est d’une longueur incroyable, et même en partant des repères jaunes (6026 mètres). Il m’est arrivé souvent d’avoir un coup de plus de 160 mètres pour atteindre le green sur un par 4 avec un drive de plus de 220 mètres ! Hors de question de hooker ou slicer aucun des coups de départs. Les greens sont peu difficiles une fois que l’on est dessus.

De manière générale, les trous sont assez techniques, et une stratégie réfléchie doit être menée. Une fois arrivé au 14, Claus profite d’un moment d’attente pour expliquer que les espaces d’eau que l’on voit servent à arroser le parcours. La gestion de l’eau comme beaucoup d’autres tâches relatives à l’entretien du parcours sont faites en interne. Il ajoute d’ailleurs qu’il souhaiterait planter des fleurs sur le long du 14 de façon à donner un aspect “amen corner”.

Côté entretien, rien à redire. C’est parfait.

L’East Course, le nouveau venu

C’est le nouveau venu. Après plusieurs années de négociations pour acheter les champs adjacents et ajouter ce nouveau 18 trous, le parcours voit le jour en 2011. Ici c’est une ambiance toute différente. Le parcours est plutôt court comparé à l’Old Course. Mais beaucoup plus vallonné. La transition entre le 9 et le 10 ressemble à de l’escalade. Peu commun, on trouve sur le retour deux par 3 d’affilé le 16 et le 17. Une fois passé cette curiosité, je réalise qu’ils sont parfaitement agencés et différents. Le 16 a un green en contrebas et une immense pièce d’eau sur la droite qu’il partage d’ailleurs avec le 17. Ce dernier propose un green au même niveau que le départ. Les joueurs trop courts se retrouveront surpris pas l’avant du green qui descend à pic vers l’eau.

Le seul que je n’ai pas joué est l’Academy Course. Ce parcours d’entraînement est aussi une zone de test pour la direction sportive du club. Lors de ma venue, chaque trou présente 3 départs différents et 2 drapeaux sont sur le green; un facile et un autre moins. Ce qui permet de tester des combinaisons de jeu et d’optimiser au maximum l’entraînement sur parcours.

Mais ce n’est pas tout.

Practice et autres

On retrouve aussi les infrastructures classiques avec un petit plus.

  • Un fitting center de très haut niveau assurant l’analyse du swing, le club fitting et une livraison en moins de 3 jours
  • Un practice avec deux axes de jeu et sur herbe, évitant en fonction l’heure de ne pas jouer avec le soleil dans les yeux.
  • Au niveau de l’entretien, 75 machines opérées par 10 jardiniers (plus de 20 en haute saison) assurent l’entretien des 45 trous. Un nombre évitant le changement de réglages.

Des restaurants pour gourmets

Maintenant que vous en avez fini avec le golf et le spa, il est temps d’explorer les options de restauration du complexe. Malgré le fait que ce dernier soit isolé, vous trouverez 4 restaurants qui proposent chacuns une carte et un éventail de prix complètement différents.

Ösch Noir: bientôt 1 étoile au guide Michelin?

Il s’agit du restaurant le plus exclusif où l’excellence est la norme. Un menu dégustation avec 8 plats vous coûtera environ 140 euros. Malheureusement je n’ai pas eu la chance de m’asseoir sur l’une des 40 places disponibles. Néanmoins l’expérience à l’air d’être exceptionnelle.

Le point central: l’Esszimmer.

C’est le restaurant où vous passerez la majorité de votre temps. Pour commencer la journé, vous profitez d’un petit déjeuner, assis le long des baies vitrées tout en regardant les intendants de terrain tondre les greens. Dans l’après-midi, vous y ferez une courte pause pour un snack juste après votre parcours ou votre session au spa. Dans la soirée, un dîner fin et léger pourra vous être servis. Et si vous pensez que cette grande salle est bruyante à cause du haut plafond, il n’en est rien. À chaque moment de la journée, vous profitez d’une ambiance chaleureuse et discrète, même si l’endroit est plein à craquer.

Le style italien à l’Hexenweiher

Quelle surprise ! Comment s’attendre à retrouver des plats italiens de cette qualité en pleine Allemagne sur le chemin du club house? L’ambiance et l’accueil chaleureux vous donnera le sentiment d’avoir voyager dans l’espace et dans le temps pour vous retrouver en Italie. Pizzas cuites au feu de bois, large choix de pâtes et antipasti peuvent être déguster à l’intérieur comme à l’extérieure sur l’énorme terrasse qui donne sur le parcours. Inévitable lors de votre séjour !

L’Öventhütte: un chalet alpin en plein milieu du Old Course !

J’ai gardé celui là pour la fin. Pourquoi? Tout d’abord sa situation géographique. Situé en plein milieu de l’Old Course, vous serez surpris par son architecture. Mais l’étonnement vous gagnera, une fois à l’intérieur. Bois, animaux empaillés et coucous vous accueille. Les plats sont simples et de pure tradition germanique. Vous ne le regretterez pas. De plus, si vous jouez l’Old Course, arrêtez- vous rapidement après le 13 pour boire un coup et reprendre votre partie.

Des prestations haut de gamme qui méritent le détour.

On rêve tous de voyager à l’autre bout du monde pour jouer dans des resorts offrant des prestations haut de gamme, alors qu’il suffit simplement de prendre l’avion pour l’Allemagne pour une expérience unique. L’expérience n’est pas toutes les bourses, mais à défaut de pouvoir s’offrir Der Öschberghof, je vous en ai offert un avant-goût.

Le verdict

Installation - 10
Accueil - 10
Niveau de services - 10
Restauration - 10
Prix - 8

9.6

Un hôtel 5 étoiles avec 45 trous, un spa gigantesque et un niveau de service maximum pour une expérience inoubliable qui vous donnera seulement l'envie d'y retourner.

Visiter ÖSCHBERGHOF

À propos Nicolas Bykoff

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour vous donner la meilleure expérience possible. Cliquez sur "Accepter" pour putter pour le par ou sur "Refuser" pour bogey... À vous de jouer