Les caddies de l’European Tour concluent un accord majeur sur les sponsors


Pour les caddies, et le monde du golf professionnel c’est une avancée majeure. L’European Tour (ET) et l’European Tour Caddies Association (ETCA) ont conclu un accord qui  prendra effet dès 2020. En effet les caddies membres de l’association pourront sécuriser des revenus supplémentaires, sans pour autant avoir la possibilité de signer leur propres sponsors. Explications.

Seulement pour les caddies de l’association

À première vue, on pourrait croire que les caddies de l’European Tour vont pouvoir signer des sponsors en leur nom propre. Mais ce n’est pas le cas. L’accord, dont on connaît que peu de détails, statue sur le fait que l’ETCA pourra signer des sponsors qui bénéficieront aux caddies membres. En échange de visibilité, les caddies percevront un pourcentage. Quelle forme cela va prendre? Des bibs aux couleurs du sponsor? Un sponsor casquette?

Il faudra attendre plus de détails de la part des 2 organisations sur ce sponsoring global. Néanmoins, les 156 caddies pourront bénéficier de revenus supplémentaires dans un environnement où si l’on est pas sur le parcours le samedi, on n’est pas payé.

Vers plus de revenus pour un métier précaire

L’ETCA a pour but d’améliorer les conditions et la sécurité financière des caddies membres sur l’European Tour. C’est dans cet optique que Sean Russell, le président de l’association a conduit son projet. “Il est évident que la valeur commerciale des caddies a été sous-estimée depuis des années. Maintenant les caddies ont une visibilité qui augmente que ce soit à la télévision ou encore sur les différentes plateformes de média sociaux, nous croyons que les sponsors vont commencer à comprendre leur importance et leur valeur d’un point de vue commercial“.

D’autant plus que pour une profession ne bénéficiant pas d’avantages sociaux ou de sécurité de l’emploi, cela représente un avantage non négligeable.
Si à première vue on pense à des avantages pécuniers, les futurs sponsors de l’ETCA pourront être des partenaires et délivrer ainsi des prestations d’hébergements, ou de catering supérieures en échange de visibilité.

Une autre étape vers plus de considération

Ian Grimoldby le caddy d’Adrian Otaegui et membre du comité de l’ETCA a déjà salué les avancées faites par l’organisation. Depuis quelques années, l’ETCA a aidé à sécuriser des rapports médicaux réguliers, une meilleure nourriture et de meilleurs possibilités d’hébergement. “Historiquement, le caddy connaissait sa place mais c’est un environnement différent maintenant. Nous faisons des changements tangibles“, a t-il déclaré.

Un autre caddy se félicite de cet accord sur le sponsorship.

Oliver Briggs caddy pendant 6 ans sur le Tour et membre de l’ECTA a ajouté que cela a toujours été l’idée que l’association fournisse un revenu supplémentaire pour les caddies. Il voit cet accord comme un opportunité unique parce que les caddies voient le jeu comme personne d’autres. “Si vous pouvez fournir un contenu vidéo brandée et que cela est partagé, cela génère des impressions et des clicks….”
À la façon d’Axel Bettan caddie sur le LPGA, qui fournit ses conseils sur les réseaux sociaux via Penser comme un caddie mais en partenariat rémunéré.

 

Même si peu de détails ont filtré, que pensez-vous de l’accord? J’attends vos commentaires.

Source

À propos Nicolas Bykoff

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour vous donner la meilleure expérience possible. Cliquez sur "Accepter" pour putter pour le par ou sur "Refuser" pour bogey... À vous de jouer