Comment choisir ses clubs de golf ?

Très souvent, le golf est assimilé à un sport pour riches. Cette image écornée, basée sur une idée reçue, lui colle à la peau une mauvaise réputation, si l’on observe la réaction des amateurs de cette discipline sportive quand vient le moment d’acheter leurs premiers clubs de golf. Pourtant, malgré les prix à première vue exorbitants et contrairement à ce que l’on peut penser, il est possible de faire un choix et de se procurer des clubs de golf sans se ruiner. Que l’on soit novice ou joueur professionnel, il existe des astuces pouvant vous permettre de mieux sélectionner vos clubs de golf.

Achat d’une demi série pour débutants

Il est inutile de vous ruiner en mettant à contribution toutes vos économies pour l’achat d’une série complète. En effet, une demi série de clubs de golf, qu’elle soit neuve ou d’occasion, suffit pour commencer. Une demi série de club contient en général un putter, un sandwedge, un fer 5, 7, et 9 et un bois 3.

Pour un début, le putter fourni dans une demi-série est largement suffisant. De toute façon pour prendre 3 putts ou encore 4 putts, il n’est pas nécessaire d’avoir un Scotty Cameron, un putter à 350 euros.

Les fers 5, 7, 9 servent à mieux ajuster la distance parcourue par la balle, selon que le golfeur souhaite l’envoyer plus loin ou plus proche. Ces fers sont très souvent utilisés sur le fairway ou au départ des trous courts.

Quant au bois n°3, il est généralement utilisé sur le tee de départ. Étant le club le plus long de votre sac, il permet d’envoyer la balle le plus loin possible. Même si la plupart du temps votre balles partira sur la droite, et finira en slice.

Le choix d’une demi-série au lieu d’une série complète au golf repose sur certains éléments.
D’emblée, il convient de préciser que le matériel haut de gamme et très onéreux n’est pas utile, car ces clubs demandent beaucoup de technicité pour s’en servir. Or, pour un débutant, qui de surcroît n’a pas encore fait ses preuves au point d’être classé, ces clubs ne sont d’aucune utilité. En dehors du fait que ce matériel se vende à prix d’or, la difficulté majeure, c’est de le revendre, même à bas prix, quand vous aurez progressé et qu’il vous faudra changer de niveau. Vous serez obligé de changer vos clubs pour en acheter d’autres. Pour ce qui est du prix, 250€ suffisent pour s’offrir une demi-série neuve. D’occasion et en bon état, le prix tournera autour 100€ ce qui représente un investissement honnête pour un débutant. De nombreux sites spécialisés sur le matériel de golf d’occasion peuvent vous aider à trouver votre bohneur.

Ajout de clubs pour joueurs moyens

Passer d’un niveau à un autre implique des changements aussi bien dans le style de jeu que dans l’équipement en matériel de sport. En effet, avec un peu plus d’expérience, votre jeu s’améliore et vous avez des affinités avec certains clubs. C’est le moment de constituer son propre sac en ajoutant les clubs qui vous manquent. Vous pouvez rajouter aux autres clubs, que vous utilisez déjà, un driver ou un hybride, une série de fer wedge et sûrement un nouveau putter.
Il est courant pour un golfeur d’ajouter des clubs qu’il n’a jamais utilisés depuis le début de sa carrière. Mais c’est aussi ce qui fait le charme de ce sport. La découverte de ces nouveaux clubs impose au golfeur plus d’effort pour continuer à évoluer dans ce sport. Non seulement il faut opter pour des clubs adaptés à son style de jeu, mais aussi il faut connaître les caractéristiques et l’utilité de chaque nouveau club.

Tenez par exemple le putter ! Trois caractéristiques essentielles résument le nouveau putter : l’équilibre, la stabilité et une bonne taille qui correspond à la stature du joueur. En effet, le putter est un outil de précision. C’est le club que vous sortez sur chaque trou. Ce qui fait sa particularité, c’est surtout sa précision. Il n’est pas nécessaire pour un joueur de changer régulièrement de putter. C’est pourquoi, il faut prendre plus de temps pour choisir son putter. Un essai préalable sur différents types de greens est même conseillé pour vous permettre de choisir celui qui vous convient le mieux.

Le driver et l’hybride ont la particularité d’ajouter de la distance. Grâce à leur longueur, ils permettent d’envoyer la balle plus loin et parviennent même à supplanter le bois 3 dans la plupart des cas. Il est de plus en plus conseillé aux golfeurs d’acquérir des clubs à large tête. Ils ont la particularité d’envoyer la balle plus haut et par conséquent plus loin, du fait de leurs semelles élargies à la base. Ces dernières leur permettent d’inverser la gravité.

Utilisation des outils professionnels pour golfeurs confirmés

Il est très important pour un golfeur de connaître son jeu et ses clubs. Un joueur talentueux et professionnel, avec souvent une expérience acquise par le fait de jouer plusieurs séries, sait ce qu’il lui faut comme équipement pour constituer sa série complète de golf. En plus des quatorze clubs maximum, qu’il doit avoir dans son sac, les outils professionnels de mesure, tels que le Trackman et le Flightscope, sont incontournables. Ils permettent de valider ou d’annuler certains choix. Un golfeur professionnel a donc besoin d’une série de golf complète pour se sentir en confiance et en pleine possession de tous ses moyens. Il doit avoir un état mental qui lui permettra de prendre part à la compétition en restant toujours positif, optimiste et concentré. En effet, le choix d’un club de golf doit correspondre à un environnement de jeu précis : il s’agit notamment de l’état du green, des conditions météorologiques, de la vitesse des vents… En plus, le style de jeu du golfeur ainsi que sa morphologie sont des éléments à prendre en compte au moment d’utiliser un club plutôt qu’un autre. Au-delà de la connaissance de son matériel, il doit davantage se connaître lui-même.

En résumé, le niveau de jeu, la forme et la grosseur des doigts sont autant d’éléments que le joueur doit valoriser en utilisant les clubs qui s’adaptent le mieux à ses mains et qui peuvent lui permettre de réaliser de bons coups.
Le golfeur doit par exemple éviter d’utiliser les lames, au cas où son index dépasse largement la taille 28. Il doit plutôt privilégier les clubs de grand format, plus connus sous l’appellation « oversize », qui ont une tête plus grosse. Par ailleurs, si la fréquence de jeu n’est pas régulière, il est conseillé d’utiliser les clubs qui offrent une grande facilité de jeu. Ceci lui permet de mieux s’exprimer sur le green. Pour le golfeur, il ne fait aucun doute que le confort et les sensations fortes sont les deux éléments indissociables qui doivent l’accompagner tout au long de son parcours. Il s’agit donc d’une expérience sportive unique, qu’il se doit de réussir en utilisant les clubs les plus adaptés à ses coups.

En conclusion, s’offrir une série de clubs de golf dépend du niveau du joueur : débutant, moyen ou professionnel. À chacune de ces étapes, correspond une méthodologie. L’achat d’une série ne se fait pas au hasard. Elle tient compte de l’évolution, des préférences et des expériences du joueur. En tant que débutant, le manque d’expérience commande de s’offrir un matériel standard. Mais en avançant dans le niveau de jeu, des besoins plus précis se profilent. Et au fil du temps, on peut ajouter de nouveaux clubs non seulement pour se faire plaisir, mais aussi pour améliorer son jeu et gagner en efficacité.

Sur Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.