Les World Golf Series est un circuit proposé par le groupe World Golf basé en Angleterre. Voici les détails d’une série de tournois qui font déjà parlé d’eux tant les prix garantis sont énormes. Un pas vers encore plus d’inégalités entre les différents tours professionnels ou une consolidation pour contrecarrer le PGA Tour ? Explications.

La proposition est la suivante. Le groupe veut organiser 15 à 20 tournois dans le monde, avec une dotation de près de 20 millions de dollars chaque (17 millions d’Euros), selon les sources proches de l’organisation. Cela viendrait éclipser facilement la plus grosse dotation PGA Tour et European Tour, qui est celle de l’US Open avec 12 millions de dollars. Apparemment, les sponsors sont derrières surtout si les stars de la planète golf sont au départ des épreuves.
Quand aux organisateurs, ils sont plus timides. Rien ne transpire des habiles négociation qui sont menées entre les agents, les joueurs, les sponsors, et les télévisions.

Ce ne serait pas approprié de faire un commentaire pour le moment Richard Marsh CCO World Golf Group

Contacté via email par l’agence Reuters, Richard Marsh n’a communiqué aucun détails. Cela n’empêche pas les joueurs d’être au jus.

Les joueurs sont au courant

Un joueur renommé ainsi que d’autres joueurs ont confirmé qu’ils étaient au courant d’un projet de nouveau tour mondial. « Comment ne pas être intéressé – 18 tournois pour 20 millions de dollars » a t-il déclaré à l’agence Reuters.

Malgré cet engouement, le nouveau tour professionnel fait face à des obstacles tels que l’opposition du PGA Tour, qui n’est pas très enclin à voir un nouveau tour professionnel de ce niveau voir le jour. Mais surtout de voir partir ces joueurs stars, à fort potentiel marketing, sur un autre circuit.

Pas de points au classement mondial?

Même si le nouveau tour est issu du même groupe que celui qui gère le classement mondial, il est peu probable que les World Golf Series seront aussi sanctionnées par des points. Une variable qui échappe au PGA Tour, mais qui a une énorme influence sur le contrat des joueurs et les primes relatives à leur place dans l’ordre mondial. Andrew « Chubby » Chandler, l’agent sportif star des golfeurs de l’élite mondiale le confirme. « Chaque deal est centré autour des points dans le classement mondial ». « Cette série de tournoi n’aura jamais de points au classement mondial, donc cela coûtera aux gens plus d’argent à la fin. Il y a beaucoup d’obstacles à franchir » ajoute t-il. D’ailleurs pour lui, l’organisation doit avoir l’accord d’au moins 6 joueurs du top 10 mondial si cette série de tournois doit voir le jour.

Un déjà-vu pour Greg Norman

Pour Greg Norman, ce tour mondial est similaire à ce qu’il avait proposé, il y a plus de 20 ans. Un plan entériné rapidement quand le PGA Tour s’est constitué partie opposante.
Même après tant d’années, le PGA Tour ne va pas resté les bras croisés sur ce qui est pour lui une menace du monopole qu’il a sur les meilleurs joueurs du monde.

Un joueur resté anonyme, a même déclaré que le Tour est au courant, mais cela ne veut pas dire que l’histoire se répètera et que les World Golf Series subiront le même sort.

D’un autre côté, un commentaire de ce même joueur fait à l’agence Reuters, suggère que le plan a du mal à sortir de terre. « Au début, j’ai entendu que ce serait en 2019, ensuite en 2020 et maintenant c’est 2021 » a t-il commenté.

L’European Tour a-il plus envie de jouer le jeu?

L’agent « Chubby » Chandler a d’ailleurs soulevé que l’European Tour serait plus intéressé par jouer le jeu avec le World Golf Group que son homologue américain. Tout est relatif d’ailleurs, car même si les dotations sont plus faibles que le PGA Tour, les Rolex Series créés en 2017 garantissent des tournois à 7 millions minimum. Mais , il semble que ce n’est pas assez. Keith Pelley, le patron de l’European Tour, avait émis l’hypothèse qu’une rationalisation des tours allaient avoir lieu dans un interview publié dans World of Golf (177) du mois du mois de mai-juin 2018. Faut-il voir dans cette déclaration une synergie entre l’European Tour et les World Golf Series?

À un moment donné – dans deux ans, dans cinq ans ou dans dix ans – il y aura consolidation ou tout du moins réunion et rationalisation du nombre de tournois dans le monde entier.Keith Pelley pour World of Golf

Les autres agents ne sont pas aussi bavard que « Chubby ». Jay Danzi a déclaré qu’il ne préférait pas commenté. L’agent de Jordan Spieth avec son silence donne une indication sur la sensibilité du sujet. Si la participation du jeune joueur est crucial, une autre n’est pas des moindres; celle de Tiger Woods. Mais avec ces 14 titres majeurs et ses 50 millions de dollars de revenus hors des parcours, le Tigre voudra t-il participé?

Les fans auront leur mot à dire… ainsi que son plan de départ à la retraite du PGA Tour.

source

Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Suivez-moi