PGA Championship et les 1000 bunkers de Whistling Straits


Ce week-end se joue le PGA Championship sur le parcours de Whistling Straits aux Etats-Unis.
Un parcours atypique avec un millier de bunkers. En fait le chiffre varie en fonction de la méthode de comptage. Mais la moyenne est aux alentours de 970. 

bunker pga championship

Les joueurs devront dealer avec environ 57 bunkers en moyenne par trou !
A titre de comparaison voici le nombre de bunkers sur les parcours des différents majeurs cette année :

  • Augusta: 43
  • St Andrews: 112
  • Chambers Bay: 65

Des règles locales spécifiques

Afin de sensibiliser les pros lors du tournois, une drôle d’affiche est apparue au-dessus des urinoirs !

uninoir affiche règle bunker

En résumé voici de ce que dit ce panneau :

Toutes les aires de jeu qui sont desinnées et construites comme des bunkers, remplies de sable seront jouées comme des obstacles, même si celles-ci ne sont pas râtissées. Ce qui veut dire que nombre de bunkers situés en dehors des cordes, ou bien à l’intérieur de celles-ci, peuvent contenir des empreintes de pas des déchets ou des traces de pneus.
De telles irrégularités font partie du jeu et aucun drop gratuit ne sera autorisé.

Le club précise quand même que les bunkers seront ratissés dans l’ordre normal de jeu. A vrai dire, je me demande combien de personnes et de machines il faut pour râtisser plusieurs centaines de bunkers.

De plus le club précise que les pierres sont des obstructions amovibles et peuvent être déplacées.(règle 24-1)

Bien évidemment les officiels ont confirmé que si un détritus non relié au sol contitue une obstruction amovible et peut être déplacé.

Un soulagement pour les joueurs qui devront ce week-end ne pas trop dévier de leur trajectoire au risque de passer beaucoup de temps dans le sable, et se retrouver face à de sacré challenge comme Luke Donald en 2010.

Sur Nicolas Bykoff

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.