Déjà presque 2 ans que l’Europe a gagné la dernière Ryder Cup à Glenneagles en Écosse. Cette année les joueurs se retrouveront en territoire américain à Hazeltine dans le Minnesota. Alors que l’on voit certains joueurs faire l’impasse sur certains tournois pour se concentrer sur des tournois européens, la question se pose. Comment sont-ils sélectionnés, qualifiés ? Découvrez ainsi pourquoi l’Open de France s’est vu doté de joueurs comme Rory McIlroy ou encore Graeme McDowell.

La qualification des joueurs européens

La sélection des joueurs européens est sans aucun doute celle qui contient le plus de critères.
Tout d’abord la sélection s’arrête au 28 août. Ensuite, les 4 premiers  des points euopeéens, c’est à dire l’argent qu’on gagné les joueurs sur les 2 dernières années sur le tour Européen. Autant vous dire que Rory McIlroy est largement en tête malgré la victoire de Danny Willet aux Masters ou même celle de Stenson à l’Open. Ensuite le capitaine prend les 5 premiers Europeéens au classement mondial qui ne sont pas encore qualifiés  et ensuite 3 wild cards.

Vous comprennez pourquoi, il ne faut pas laisser passer une opportunité de jouer sur le Tour européen si l’on veut jouer la Ryder Cup. Ainsi afin d’assurer leur qualification, des joueurs comme Rory McIlroy décident de faire des tournois européens plutôt que des tournois plus dotés aux US. Juste pour les points.

La qualification des joueurs américains

Beaucoup plus simple ici… enfin si on veut. Les États-Unis ne sélectionne pas les joueurs sur d’autres classement mais font un classement séparé qui commence à partir de Mars dont voici les détails :

  • Majeurs 2015 (1 point par 1 000 $ gagnés)
  • Tournois WGC 2015 et The Players Championship (1 point par 2 000 $ gagnés)
    WGC Cadillac Championship, WGC Match Play Championship, The Players Championship, WGC Bridgestone Invitational, WGC HSBC Champions
  • Évènements du Circuit PGA 2016 (1 point par 1 000 $ gagnés)
    À partir du 1 janvier 2016 jusqu’à, et y compris, le tournoi The Barclays du dimanche 28 août 2016
  • Les tournos majeurs en 2016 (2 point par 1 000 $ gagnés)

A l’issu de ce classement adhoc le capitaine sélectionnera les 8 premiers joueurs et sélectionnera 4 wild cards.

Les Wild Cards

Sésame magique pour faire partie d’une des équipes et que ne répondent qu’à une seule volonté celle des capitaines.

Darren Clarke, devra annoncer toutes les wild cards lors de la semaine du 28 août. Alors n’oubliez pas de rester connecté pendant vos vacances. Pour Davis Love III, il aura jusqu’à 11 septembre pour sélectionner 3 des wild cards. Quand à la dernière carte, il devra l’annoncer au plus tard le 25 septembre.

Autant dire que les Wild Cards, sont un élément crucial pour clôre l’éffectif. Les joueurs choisis doivent venir souder l’équipe, et souvent les choix des capitaines sont incompréhensibles mais justifiés dans le cadre de la création de l’équipe. À l’image d’un Ian Poulter . Un joueur essentiel dans une équipe de Ryder Cup. Fédérateur, transporter par l’effet Ryder Cup.

Enfin je vous passe les cas d’égalités, et autre exeptions. Si vraiment vous voulez explorer le règlement dans son intégralité, je vous invite à vous rendre sur le site RyderCup.com.

Nicolas BYKOFF
Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Nicolas BYKOFF
Suivez-moi
Vous avez aimé ? Faites-le savoir :
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone