Vainqueur aussi l’année dernière, Alexander Lévy s’est presque frayé un chemin en haut du podium pour la cinquième fois sur le circuit Européen. Mais c’était sans compter sur Jordan Smith. Un putting malchanceux pour le français et une résistance sans faille de l’anglais, nous a permis d’assister à un playoff incroyable, dans lequel on a vu une victoire française jusqu’au dernier putt.

Un tournoi qui commence très fort pour le francais avec 4 birdies d’affilés sur l’aller. Le 2ème jour sera marqué par des intempéries que seuls les Pays-Bas peuvent connaître (fort vent et pluie tombant presque à la verticale) durant le 2ème jour, Lévy traversera le 3ème tour avec un double bogey sur le 4 et une précision au drive au dessus de la moyenne du champ.

2 joueurs pour le dernier tour

À l’aube du dernier tour, 3 joueurs sont capables de se disputer le titre, dont le tenant du titre le golfeur Alexander Lévy, et Jordan Smith. Un golfeur de Bath (Royaume-Uni) qui n’a commencé le golf qu’à 12 ans mais passa pro après avoir joué la Walker Cup en 2014. Classé 125ème mondial et ayant gravi les échellons un à un. Il sera un adversaire de taille pour El Toro !

Avec par sur le 72ème trou pour Lévy et birdie pour l’anglais Jordan Smith, les 2 joueurs se dirigent vers le départ du 18ème trou du parcours pour le playoff.

trou 18 du Porsche European Open

En route pour le playoff

Pour le premier trou du playoff, leur drive finira sur le fairway. Pour l’anglais un bois 5 sera nécessaire pour atteindre le green alors que Lévy obtiendra le même résultat avec un fer 3, Leur laissant tous les 2, un putt de 30 mètres. Lévy se rapproche du trou très sérieusement après son premier putt et Smith se retrouve à 4 ou 5 mètres. L’anglais mettra 3 putts. Quant à Lévy, malgré son putt donné, la balle ne trouve pas le fond mais fait virgule. Par pour les 2 joueurs. Retour au départ du 18.

En mimétisme total (ou sous la pression), les 2 joueurs se retrouvent à droite du trou. Smith est dans le rough, avec un lie qui limitera ses possibilités d’atteindre le green en 2. Lévy, est un chemin de terre qui lui permettra un free drop.

2ème trou playoff les balles des 2 joueurs

Jordan Smith se permet dans cette situation de sortir un bois 5 et de trouver par chance l’entrée du green. Lay-up (dégagement) pour Lévy en passant entre 2 arbres et se retrouve à distance de wedge (94 m) du drapeau. La balle retombe courte et se retrouve à 5/6 mètres du drapeau. L’anglais chippe et met sa balle à 1m du drapeau. La balle de Lévy passe à quelques centimètres du trou. Ce qui donnera à l’anglais Jordan Smith l’opportunité de rentrer son putt pour remporter ainsi son premier tournoi sur le Tour Européen.

Nicolas BYKOFF
Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Nicolas BYKOFF
Suivez-moi
Vous avez aimé ? Faites-le savoir :
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone