La victoire de Rory McIlroy et les 660 000 euros qu’il a recolté pour sa fondation viendrait presque à occulter cette histoire incroyable ; celle de Matthew Southgate. Accrochez-vous car non seulement l’histoire est belle et mérite les premières pages de la presse golf.

Les coups que Rory McIlory a fait au 16 et au 18 sont impressionnants mais pas autant que l’histoire de Matthew Southgate, un golfeur qui s’accroche au jeu et à la vie. Une quatrième place qui va changer sa vie (200 000 euros), et une inspiration pour nous dans notre vie de tous les jours.

Il y a 10 mois seulement, en Juillet dernier, ce garçon originaire de l’Essex n’avait aucun statut sur le Tour Européen. De plus, il faisait la navette pour visiter sa nièce de 2 ans atteinte de leucémie, tout en essayant de jouer sur le Challenge Tour.

Alors qu’il revenait d’un tournoi en Allemagne, ce même mois (Juillet), il fut diagnostiqué d’un cancer des testicules !

Une semaine plus tard c’est soigné mais il ne peut pas jouer avant Septembre, alors que les Q-Schools ont lieu en Octobre. Un mois de préparation après avoir soigner un cancer, il attaque donc ces phases qualificatives pour obtenir une carte d’un an sur l’European Tour. Tout ce qu’il veut à ce moment là c’est un avenir meilleur.

Quoiqu’il en soit, il parvient à décrocher sa carte sur le tour, lui permettant de jouer un nombre restreint de tournoi dont l’Irish Open au K Club.

Étant numéro 1 de la réserve, il devait attendre qu’un place se libère pour jouer. Ce n’est que Mercredi dernier que l’European Tour lui annonçait sa participation au tournoi ! Avec moins de préparation que les autres joueurs, il jouera son premier tour le jeudi.

Passant le cut, il finira dimanche en 4ème place pour un gain de 200 000 euros et la garantie de jouer encore plus de tournois cette année et l’année prochaine.

Cette histoire incroyable qui est pour moi aussi exceptionnelle que la victoire de Rory ne fait qu’être plus extraordinaire, lorsque vous apprenez que Matthew refuse de s’asseoir dans le Players Lounge mais préfère celle des caddies, prétextant que c’est là que l’on trouve les “vrais” gens.

Alors en ce lundi, je voudrais féliciter Matthew Southgate pour son combat contre la maladie, son esprit de compétition et de nous avoir prouvé que rien n’ai joué.

Bravo M. Southgate.

Nicolas BYKOFF
Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Nicolas BYKOFF
Suivez-moi
Vous avez aimé ? Faites-le savoir :
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone