Esport: FMagnets gagne la première édition l’European eTour – WGT

45 minutes ont été nécessaires sur le parcours de Chambers Bay, pour que l’anglais Christopher Aitkan (aka fmagnets) a gagné l’European eTour  Championship face au canadien Jody Swim (WaLKofLiFe).  Un match qui se finit 5&4 sans surprise tellement l’anglais a dominé.

Fmagnets favori dès le 1er tour

En regardant de plus près les statistiques du joueur anglais, on comprend mieux sa domination dans le tournoi. 2ème au classement des gains sur la plateforme WGT et 7 ans d’expérience dans le jeu, le match semblait plié d’avance.

Fait Marquants fmagnets:

  • Joue depuis 2012
  • Score Moyen par tour 50,58
  • Tours joués 20780
  • Green en régulation 94,68% (3ème)
  • Moyenne de putts par trou: 1,27 (3ème)
  • 2ème en gains sur WGT (124 837$)

Au début de la rencontre, présentée le célèbre Youtubeur Mark Crossfield et la « Tech Girl » d’Afrique du Sud Sam Wright, les 2 joueurs ont le choix entre 3 parcours. Chacun dispose d’un droit de veto. Ce sera Chambers Bay le parcours de l’US Open 2015.

Sans rentrer dans les détails de la finale, que vous pouvez regarder sur Youtube (voir ci-dessous), j’ai été surpris par la faible connaissance du jeu des 2 présentateurs.
Pourtant Mark Crossfield connaît bien le jeu de golf et sa chaîne Youtube le montre. Quand à Sam Wright, son expérience en tant que commentatrice sur d’autres jeux, aurait pu faire croire à des remarques et des réactions pointues où le spectateurs auraient pu apprendre quelque chose. Malheureusement c’est tout le contraire qui se produisit.

Mark Crossfield et Sam Wright ont ils déjà joué au jeu?

Seulement après quelques minutes du début la finale, Mark Crossfield souligne l’énorme communauté de WGT avec presque 15 millions de joueur et pose la question à Sam Wright: ‘Est-ce que ce nombre est important par rapport aux autres communautés? » Et Sam Wright ne peut avancer aucun chiffre.
De plus les mécaniques du jeu semblaient nouvelles pour les deux comme s’ils n’avaient jamais joué au jeu avant. Je ne suis pas un expert mais quand on présente un événement il faut se familiariser avec celui-ci; connaître les principaux acteurs du marché, quelques chiffres, des anecdotes sur les joueurs ou sur l’organisation etc..
Par exemple, au moment d’un « ding » que l’on entend quand un des joueur « claque » un coup parfait, Sam Wright pose la question à qui veut l’entendre (parce que Crossfield ne pourra pas répondre): est-ce que ce son est systématique?

Pour les quelques curieux non-initiés, je ne suis pas sûr qu’ils aient appris quelque chose d’intéressant.

La qualité de diffusion n’était pas au rendez-vous

WGT n’est pas un jeu haute résolution. Le fait que les visuels de parcours sont issus de parcours et que par dessus, des éléments graphiques sont rajoutées tel que le joueur ou les informations liées au jeu, n’aident pas. Mais on attendait de DreamHack un peu mieux. Par moment, le stream de l’interface du jeu semble floue.
En revanche, l’identité de l’eTour est vraiment en place avec ses couleurs orange et vert.

Pour conclure et pour ceux qui pensent que je suis médisant, il s’agit là d’un première et il peut y avoir des défauts. Mais cela n’excuse pas l’amateurisme des 2 commnentateurs ou le flou contaté sur la diffusion du jeu.
Lors de la remise du prix et de l’interview du vainqueur, Sam Wright demande à fmagnets quels conseils il pourrait donner pour les spectateurs qui veulent atteindre son niveau de jeu. Avec un part de retenue, fmagnets répond qu’il faut jouer et jouer pour débloquer de l’équipement pour atteindre un bon niveau.

C’est là le hic, à l’opposé de beaucoup de esports comme League of Legends ou Fortnite où tout le monde part avec le même équipement ou pas d’équipement, ce n’est pas le cas sur WGT. Si vous voulez jouer des parcours de majeurs sous les 60, vous devez mettre la main au portefeuille et achetez l’équipement nécessaire. Une caratéritique du jeu qui risque bien de freiner certains joueurs, ou pire enore le développement de l’European eTour.

Vous en pensez quoi?

Regarder la rediffusion de la finale

À propos Nicolas Bykoff

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.

Un commentaire

  1. Tout à fait d’accord avec toi : pour être performant sur WGT, il est nécessaire d’être très bien équipé. Et donc d’acheter du matériel. Avec l’équipement de base, tu n’as que très peu de chance de gagner des tournois ou des match play, donc d’engrenger des points pour acheter du matos. C’est la limite du jeu, et la principale raison qui fait que je joue de moins en moins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.