VLOG: Un parcours met la clé sous la porte, je le joue !

Lorsque Johnny d’Urban Golf Unit me dit: »Le parcours de Naardebos (Pays-Bas) est fermé. Tu veux le jouer? », ça m’a intrigué. Comment accéder au parcours s’il est fermé? Dans quel état va t-on le trouver? Toutes ces questions doivent être répondues en vidéo. Un premier VLOG qui vous plongent dans ce que devient un parcours après sa fermeture d’exploitation.

À mon habitude, je me suis rendu là-bas en transport. En passant devant le golf en bus, je vois quand même quelques sacs et leurs golfeurs. Comment ce parcours peut-être fermé alors que des golfeurs débarquent leurs sacs de golf sur le parcours?
En m’approchant je constate qu’il n’y a aucun panneau indiquant le club-house ou encore le parcours.

En contrebas du parking j’aperçois un practice sur l’eau. Je descends et je commence à voir les premières traces d’abandon. Le putting green n’a pas été tondu depuis le mois de novembre et l’herbe est « épaisse ». Des bâtons de bois signalent la position des trous.

Quant au practice sur l’eau, les installations semblent neuvent. J’y retrouve des sceaux, des chariots sans manches, mais pas de balles! En me rapprochant de l’eau j’en vois quelques unes qui sont coincées au bout d’un ponton. Johnny commence à les débusquer avec un mât de drapeau. Je trouve une épuisette derrière un banc qui nous permettra de remplir la moitié d’un seau.

Même si le golf a déposé le bilan en novembre dernier, le parcours n’est pas trop en mauvais état. Certes les boules de départ ont disparues, mais les dalles de marquages sont toujours là. Quant à la signalisation des trous, des golfeurs se sont mobilisés pour déboucher les trous et les marquer d’un bâton muni d’un pique. Malin.

On a pu jouer 18 trous sans trop de difficulté liée au non entretien du parcours. Et je dois avouer que c’était une expérience assez unique.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires et me dire ce que vous en avez pensé.

Sur Nicolas Bykoff

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.