Wilson triton driver non conforme USGA

Wilson, leur driver Triton n’est pas réglementaire !

Si vous suivez un peu le golf, sur les réseaux sociaux, vous avez sûrement vu ce show Driver vs Driver diffusé sur Golf Channel. Après plusieurs émissions, c’est le Driver Triton de chez Wilson qui gagne la compétition devant les ténors du secteurs comme Callaway, Ping ou TaylorMade.

Et bien il semblerait que Wilson dans un communiqué hier ait avoué une honte. Le driver Triton disponible à la vente n’est pas réglementaire, c’est à dire approuvé par l’USGA.

Des coupelles de la semelle qui font des siennes

Le principal problème réside dans les 2 coupelles interchangeables sur la semelle du driver Triton. Normalement, cela devrai être corrigé le 19 décembre par la marque, avec la mention DvD sur la semelle. Bref le driver deviendrait autorisé en changeant l’ancienne semelle par la nouvelle ! Pour rappel l’un était en Titanium et l’autre en carbone et les 2 étaient illégales selon l’USGA.

Le fait que le Driver fit partie du show télé, les conditions de mise sur le marché furent un peu différente.

Lors d’un processus traditionnel de mise sur le marché d’un produit, Wilson  et l’USGA ont l’occasion de revoir le produit plusieurs mois avant sa commercialisation. Le timing pour les modifications, les essais, l’acheminement des marchandises a été réduit. Cette réduction a été notamment due à cause du caractère confidentiel de Driver VS Driver

Comment ont-ils réussit à le faire valider ?

Depuis la fin du show, la collaboration entre l’USGA et Wilson est intense, et toujours selon le même communiqué que j’ai cité ci-dessus, Wilson y mentionne le fait qu’ils ont réduits de quelques millimètres d’épaisseur la coupelle.

Ce changement à l’arrière de la semelle va permettre à l’USGA de valider le driver, puisque ces trois angles d’ouvertures rentreront pleinement dans la règle du « plain shape ».

triton-coupelles

Le driver est déjà commercialisé

Alors que le Driver arrivait sur les étalages le 22 novembre, l’USGA a émis une autre critique concernant le fait que la coupelle créée ainsi 2 cavités, même si Wilson affirme le contraire.
Enfin le dernier reproche concerne les poids vendus avec le club et le set up généré. Avec une poids ajustable de 12 g sur la version 10.5 et 12 degrés. Ce poids permet selon l’USGA de générer trop de tolérance. Et je vous passe les détails techniques… Du coup Wilson ne vendra plus les poids de 12 g avec ces versions.

Et les clients qui ont déjà acheté ?

Wilson ne fait pas le malin et propose d’offrir une boîte 12 balles pour le désagrément. Et si vous ne voulez plus votre driver, Wilson vous propose un remboursement, même si selon eux personne n’en fera la demande.

Avec cette histoire, Wilson est passé à côté de la catastrophe. Heureusement qu’il ne s’agissait que d’une coupelle et pas de la tête entière du driver.

Comme quoi Samsung aurait dû faire une batterie amovible sur le Note 7, cela leur aurait coûté moins d’argent.

Sur Nicolas Bykoff

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.