Test des balles volvik

Avis: Que valent vraiment les balles de golf Volvik Vivid?

Mis à jour : 20/11/2017

Volvik est très connue pour ses balles hautes en couleur. D’ailleurs, il se peut que si vous sortez une balle de couleur de votre sac, vos partenaires de jeu vous demandent si ce n’est pas une Volvik ! Mais qu’en est-il de ses balles blanches finition mat? Quelle est la différence dans les différents secteurs de jeu ; putting, long coup, et petit jeu ? Je les ai comparé en termes de sensations ; toucher, visuel, et sonorité, avec les Pinnacle Soft.

Finition Mat et Brillant une différence ?

Pour ce test, je n’ai acheté que 3 balles. Le prix public d’une douzaine de ces joyaux se paye au dessus des 40 euros. En regardant de plus près la finition mat est vraiment différente comparée à une balle classique. En revanche la différence une fois dans l’herbe est peu significative. La visibilité des balles à même distance et même environnement est similaire.

balle volvik et balles de golf pinnacle soft

À gauche Pinnacle soft, une balle classique et à droite une Volvik Vivid, finission mat

Sensation au toucher et au contact

Au toucher la balle semble molle comme entourée de pâte d’amande. D’ailleurs sur le tee 1, un joueur m’a demandé si elle la balle avait des alvéoles. De loin, la balle semble lisse.

Le contact avec le club est aussi un peu léger comme s’il ne se passait rien. Les sensations sont quasi nulles. Pas étonnant que Bubba Watson ait décidé de mettre fin au partenariat cette année avec la marque après une saison catastrophique.
Quand la balle retombe sur le green, le bruit est aussi différent. Le contact avec le sol semble moins solide qu’avec une balle classique. Je ne sais pas si c’est à cause de l’enveloppe de la balle mais les effets sur elle sont moins flagrants.

Au putting

Sur le green, le toucher avec le putter n’est pas agréable du tout et à cause de la finition, la perception du roulé de la balle est faible. On a l’impression que la balle ne roule pas correctement. À terme des défauts dans votre putting peuvent s’installer pour contrebalancer cette sensation.

Acheter avant d’essayer

Je n’en ai eu que 3, mais le verdict est clair; je n’en souhaite pas plus. D’un autre côté ce test est un recueil de sensation et d’expérience avec les balles de golf Volvik Vivid. Même si j’aime la nouveauté, les balles de golf mat blanches n’ont pas été agréables à jouer. Si vous êtes habitué aux balles “classiques” un temps d’adapatation sera nécessaire.  Bubba Watson, après sa saison catastrophique, laisse tomber sa balle Volvik S4 et revient finalement au Titleist Pro V1x…  On espère que ce ne soit qu’un problème de matériel et de balles et non ses problèmes de santé et sa perte de poids importante. De plus il semble que ce ne soit qu’un arrêt temporaire de ce partenariat.

Bubba Watson […] a fait face à de gros problèmes de santé et une perte de poids de plus de 15 kg, qui ont fortement joué sur sa préparation. Son état physique ne lui a pas permis d’atteindre les objectifs décidés conjointement avec VOLVIK. D’un commun accord, au vu du montant du contrat annuel entre VOLVIK et Bubba WATSON, il a décidé de mettre en pause cet accord, jusqu’à ce qu’il retrouve son niveau de jeu, alors de nouvelles négociations de partenariat avec VOLVIK pourrons redémarrer.Olivier Couffy, Distributeur Volvik France

De plus, la marque souhaite étendre son champ de pro, grâce à la conduite de partenariat sur l’Europea Tour et le PGA Tour.

La société VOLVIK travaille actuellement sur des partenariats, la saison sur l’European Tour vient de s’achever et les joueurs vont tester les balles pendant 2 mois.
Il y’a aussi des négociations en cours sur le PGA TOUR.Olivier Couffy, Distributeur Volvik France

 

Nicolas BYKOFF
Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Nicolas BYKOFF
Suivez-moi
Vous avez aimé ? Faites-le savoir :
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone

Précédent

Podcast #1 – Interview de Jean Hansmaennel

Suivant

Air Jordan 1 Premium: Nike habille de noir ses chaussures montantes

3 Commentaires

  1. Ben

    Comme ça c’est clair !

  2. Olivier COUFFY

    Bonjour Monsieur,
    Je suis distributeur exclusif de la marque VOLVIK pour la France et je viens de lire votre article absolument affligeant.
    Visiblement vous avez de nombreuses lacunes au sujet de la marque VOLVIK, je me tiens à votre disposition pour les combler.
    Cependant je vais tenter de répondre point par point à votre soi-disant test, qui n’est en fait qu’une simple partie de golf.
    En effet un test de balles sérieux, ce fait avec des équipements professionnels, tel qu’un Trackman, un robot ou la rigueur un simulateur bien paramétré.
    Que la balle VIVID ne convienne pas à votre niveau de jeu, est tout à fait possible.
    C’est pour cela que nous avons une gamme complète adaptée à tous les niveaux et styles de jeu :
    VOLVIK S4 (Balle jouée par Bubba WATSON)
    VOLVIK S3
    VOLVIK VIBE
    VOLVIK VIVID XT
    VOLVIK VIVID
    VOLVIK CRYSTAL.
    Si je ne fais pas d’erreur, il me semble que vous êtes 20 de Hdcp, peut-être un peu juste pour votre niveau d’expertise…?
    Je suis certain que vous trouverez dans notre gamme une balle parfaite pour votre jeu.
    En ce qui concerne le prix, il est à la hauteur de la qualité de production, du contrôle qualité draconien de la marque et des matériaux utilisés.
    Saviez-vous que la marque VOLVIK est à la pointe de l’innovation sur le marché des balles depuis 1986?
    Savez-vous comment on homologue une balle au Royal et Ancien ou à l’USGA?
    Connaissez-vous les standards de contrôle qualité ?
    Savez-vous comment sont réalisés les tests de balles par les fabricants ?
    Au sujet de Bubba WATSON et de sa saison difficile, je tiens là aussi à votre disposition son communiqué à ce sujet.
    Vous qui semblez très observateur, vous n’avez pas vu, qu’il a fait face à de gros problèmes de santé et une perte de poids de plus de 15 kg, qui ont fortement joué sur sa préparation. Son état physique ne lui a pas permis d’atteindre les objectifs décidés conjointement avec VOLVIK. D’un commun accord, au vu du montant du contrat annuel entre VOLVIK et Bubba WATSON, il a décidé de mettre en pause cet accord, jusqu’à ce qu’il retrouve son niveau de jeu, alors de nouvelles négociations de partenariat avec VOLVIK pourrons redémarrer.
    Bubba WATSON est un homme honnête et franc sur l’ensemble de ces points.
    Il a d’ailleurs donné des contacts à VOLVIK pour un partenariat avec d’autres grands joueurs.
    Dernier point Bubba WATSON jouait la VOLVIK S4, non pas la VIVID, détail important.
    La société VOLVIK travaille actuellement sur des partenariats, la saison sur l’European Tour vient de s’achever et les joueurs vont tester les balles pendant 2 mois.
    Il y’a aussi des négociations en cours sur le PGA TOUR.
    Pour en revenir à votre test, pourquoi ne pas avoir acheté 3 balles de couleurs, car VOLVIk est le numéro un mondial de la balle haut de gamme en couleur.
    En ce qui concerne la balle VIVID MATE, nous sommes précurseurs sur l’avenir du golf, qui doit devenir plus convivial et plus fun pour créer de nouveaux joueurs. Je crois que nous avons montré la voie, car les autres fabricants de balles arrivent eux aussi avec des balles mates, c’est un signe….
    Cher Monsieur, beaucoup de choses sont en coulisses pour l’avenir du golf, dans de nombreux domaines, soyez plus pointu et essayer de bien vous renseigner. Nous sommes toujours joignables pour répondre à vos questions, plutôt que vous fassiez des supputations.
    Je vous invite à joindre notre page Facebook où vous trouverez de nombreuses informations.
    Bien cordialement.
    Olivier COUFFY
    Volvik France.

    • Nicolas BYKOFF

      M.Couffy,

      Merci pour ces inombrables précisions que je me suis permis d’utiliser pour mettre à jour l’article. Pour rappel, ce “test” est un retour d’expérice avec les balles Volvik Vivid. Comme si n’importe quel golfeur les trouvait sur un comptoir de pro-shop. Et non un test technique avec des instruments de mesure. Ce qui m’avait attiré, c’est que celles-ci étaient blanches. Maintenant que j’ai vos coordonnés, je n’hésiterai pas à vous contacter, si dans l’avenir, je venais à parler de la marque Volvik.

Laisser un commentaire

Propulsé & Edité par Nicolas BYKOFF