Son deuxième prénom est le même que la légende Tiger Woods, mais ce n’est pas tout. À 16 ans et une semaine, le jeune golfeur aura donc le même age que Rory McIlroy lorsque celui-ci fit ses débuts dans un tournoi professionnel, et coincidence ou pas, il s’agit du même tournoi; le British Masters…

L’organisation du tournoi a envoyé une invitation à Williams pour participer cette semaine aux British Masters. Doit-il cette invitation à son nom ? Ou alors ce golfeur junior a vraiment du talent et est capable d’avoir une carrière à la Rory McIroy (pas en ce moment on s’entend bien) ?

Les parents de Williams alors agé de quelques semaines ont décidé de quitter l’Afrique du Sud pour rejoindre le Pays de Galles. C’est à ce moment que le deuxième prénom de Robin s’est joué.

Mon père m’a dit que j’étais proche de m’appeller Robin Sachin,…, mais je suis content que ce se soit arrêter sur Tiger. Je suis né l’année où Tiger a compléter le Tiger Slam, donc je pense que cela a décidé mon père. C’est une parfaite combinaison. Mon père m’a mis un club dans les mains lorsque je n’avais que 18 m0is et depuis je suis mordu.Robin Tiger Williams

Morne son père, dentiste de profession, se souvient aussi très bien.

J’étais un bon golfeur dans mes années facs. J’étais scratch mais je n’avais pas joué depuis un bail. Alors après l’avoir regardé taper la balle au practice toute la journée et ne pas vouloir rentrer à la maison, je l’ai enmenné sur un petit 9 trous. Il a joue 47 et m’a battu !

shane lowry donne des conseils au jeune tiger williams

Robin Tiger Williams prend des conseils auprès de Shane Lowry

À l’age de 8 ans le golf était tout dans la vie du jeune garçon. Il pratique le golf au Hazelhead Golf Club. Morne se souvient l’avoir inscrit à un tounoi de jeunes. On lui a dit qu’il était trop jeune et que ce ne serait pas ‘fair’ pour lui…. Il gagna le tournoi de 20 coups.

Il était de temps pour Robin de traverser l’Atlantique et de se mesurer aux meilleurs de sa génération. Le succès continua avec sa victoire dans le Future World Champions. Il deviendra ainsi le plus jeune vainqueur du tournoi.

SkySports principal sponsor du Bristish Masters fera même une vidéo promo sur le prodige du golf ! Une vidéo qui l’aidera à décrocher un bourse pour la Bishops Gate Academy en Floride. Son père ne voulait pas le laisser partir, mais Robin a déjà conscience des sacrifices qu’il doit faire pour atteindre le sommet. Une maturité qui l’aidera sûrement pour le tournoi à venir.

Sa popularité fait de Robin une prise de choix lorsque l’on veux promouvoir le golf dans son pays. Les États-Unis ont été plus rapides, mais les parents du jeune joueur ont fait venir un éducateur d’Angleterre, pour assurer l’avenir du joueur si le golf ne marchait pas.

En revanche l’éducation n’est pas une priorité pour lui. Il sait qu’il va passer pro, et qu’il va réussir. Lors des 2 années précédentes , il a joué le pro-am et les pros ont été bluffés par ses capacités. Cette semaine, il jouera les 2 premiers tours avec Lee Slattery et Jorge Campillo. Morne, son père sera son caddie. En attendant il faudra surveiller les performances de Robin, jeudi et vendredi prochain, même s’ils ont déjà prévu de jouer un majeur en 2020. Il suffit juste d’y croire pour y arriver. Tel est le credo de la famille Williams.

Nicolas BYKOFF
Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Nicolas BYKOFF
Suivez-moi
Vous avez aimé ? Faites-le savoir :
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone