Il y a 6 mois, plusieurs sources dont des joueurs professionnels, confirmaient que le parcours de golf olympique de Rio était laissé à l’abandon. Il semble que cet été, un nouveau souffle olympique traverse le parcours de Rio et plusieurs éléments confirment la renaissance.

Le parcours a enfin de quoi communiquer sa présence

Tout d’abord le club s’est doté d’un site internet  depuis Avril 2017, qui contient les informations essentielles pour le joueur; prix (on en parle juste après), équipements, ainsi qu’un nombre incroyable de photos montrant le parcours sous toutes ses bonnes formes. Rassurant les détracteurs du parcours.

Un classique aujourd’hui, le golf dispose aujourd’hui d’un compte Instagram et Facebook. Les premiers posts datent d’Avril, soit quelques mois après la fermeture du parcours. Une renaissance rapide confirmant que des investissements ont été réalisés rapidement pour faire vivre ce complexe unique.

Un arrivage de voiturettes

Lors d’un post sur Instagram du 30 juillet, 20 nouvelles voiturettes de golf arrivaient sur le complexe, pour grossir la flotte déjà existante.

Une publication partagée par Campo Olímpico de Golfe (@campoolimpicodegolfe) le

Encore un fois, l’ensemble de ces éléments démontre un réel investissement des acteurs locaux et nationaux du golf brésilien.

Des prix plus raisonnables

Dès la fin des jeux olypiques, le parcours proposait des green-fees pour les non-résidents aux alentours de 192 dollars. Maintenant le prix proposé est aux alentours de 110 euros (129 dollars/410 reals). Un prix plus attractifs pour les golfeurs globe-trotters, ou les touristes de passage.

Pour conclure, le parcours olympique de golf de Rio est en bien meilleur état qu’il y a quelques mois, et dispose de plus d’outis pour partager sa bonne forme et son attractivité. On peut que saluer les efforts faits pour rétablir le parcours et les installations. Un bon exemple qui renforcera encore plus la présence nécessaire du golf aux Jeux Olympiques.

Nicolas BYKOFF
Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Nicolas BYKOFF
Suivez-moi
Vous avez aimé ? Faites-le savoir :
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone