Il n’y a pas de mot pour décrire ce que Jordan Spieth a fait lors du dernier jour du 146ème open, même si je pense Jaime Diaz de Golf Digest y presque parvenu. D’ailleurs je vous invite à lire l’article si la langue anglaise ne vous rebute pas. En tant qu’observateur, c’est surtout la phrase que Jordan a lancé à son caddie Michael Greller après avoir enquillé un putt monstrueux sur le 15 pour faire eagle et asseoir une avance comfortable de 2 coups sur Kuchar. Pourquoi lui a t-il dit: “Va me chercher ça !”?


Si vous regardez bien, une fois la balle au fond, Spieth ne va pas chercher sa balle mais lance à son caddie Michael Greller un “Va chercher ça” (Go get that! , en anglais). Mais pourquoi ?

Sans contexte on peut en conclure que la parole est déplacée, malpolie et irrespectueuse pour le caddie, qui en passant a fait un boulot monstre durant les 4 jours.
Mais il ne s’agissait pas du tout de ça. Comme Jordan l’explique.

C’était comme dans un vieux film, quand les caddies avaient pour habitude d’aller chercher la balle quand un joueur rentrait un chip. Quand tu es ici, les télés retransmettent des vieux Open et surtout ici. Je ne sais pas, je l’ai vu, et pour aucune raison, je ne savais vraiment pas pourquoi je faisais ça. J’ai regardé Michael, et il était choqué comme moi et j’ai juste dit : ‘Prends la balle’. Et il n’a compris au début ce que je disais.Jordan Spieth

Comme le note Ryan Lavner de Golf Channel, une fois que Greller a compris il est allé la chercher un peu sonné comme il lui avait été demandé.

Caddie Michael Greller sur l’eagle go-get-that sur le 15 : “J’y suis allé de bon coeur et je l’ai prise” #theopen @RyanLavnerGC sur Twitter 8:27 PM – 23 Jul 2017

Un échange qui restera longtemps dans les annales, à moins que ce ne soit les 3 majeurs conquis par Jordan à seulement 24 ans !

Nicolas BYKOFF
Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Nicolas BYKOFF
Suivez-moi
Vous avez aimé ? Faites-le savoir :
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone