Rory McIlroy revient de l’enfer après un départ catastrophique sur le premier jour de l’Open (+4 après les 6 premiers trous), une fois que son caddie J.P Fitzgerald lui passe un savon.

Après ces 2 cuts consécutifs manqués, la confiance de McIlroy semble être ébranlée mais son caddie intervient sur le départ du 6 en rappellant à son joueur qui il est.

Il a dit « Tu es Rory McIlroy – Qu’est ce que tu fais ? Ou P***** qu’est-ce que tu fais ? » À ce point j’ai râlé, mais ça a aidé – définitivement aidé. Tu dois être positif et faire un super boulot.
Rory à propos de son caddie

Mais les mots de Fitzgerald ne font pas echo tout de suite. Rory fait bogey au 6 (quatrième d’affilé !). Mais il n’a pas laché une seule fois et finira en scorant 4 birdies sur le retour pour finir à +1.

Je suis vraiment content avec ce qui c’est passé en fin d’après midi. Si je peux jouer au niveau du par avec la météo qui nous attend, je sens que je peux être bien dans ce tournoi à l’approche du week-end. […] Je vais aller au lit ce soir et penser au dernier 12 trous et en espérant que je puisse reproduire ça demain.
Rory McIlroy

Encore une fois, le caddie a un rôle primordial dans la réussite du joueur professionnel et Fitzgerald l’a encore confirmé aujourd’hui en reprenant son joueur en main. Un enseignement à surveiller demain dans une météo démontée avec des rafales à plus de 60km/h de vent.

Nicolas BYKOFF
Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Nicolas BYKOFF
Suivez-moi
Vous avez aimé ? Faites-le savoir :
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone