Le nouveau modèle EPIC du Great Big Bertha vient remplacer l’ancienne version lancée, Fin 2015. Un cycle récurrent adopté par toutes les marques. Même si visuellement on retrouve les même caractéristiques le GBB Epic apporte son lot d’innovation pour toujours plus de précision et de tolérance.

L’Epic, un apport technologique indéniable.

Les 2 drivers comportent tous les deux un rail sur l’arrière de la tête, Callaway a déplacé ce rail pour le centre un peu plus sur le Callaway GBB Epic.

Le poids ajustable est aussi plus lourd sur le nouveau driver. Ce qui permet d’ajouter de la stabilité et d’augmenter le coefficient de restitution (MOI). Pour rappel celui-ci est limité dans les règles de golf.

Mais la vraie innovation technologique qu’utilise le Callaway GBB Epic, tient en 2 mots, le JailBreak. Il s’agit de 2 barres d’aluminium de 3 grammes situées juste derrière la face de club. Parallèle entre elles, chacune des barres permet de réduire la distorsion entre la couronne et la semelle, permettant à la face de prendre plus de charge lors de l’impact.

De plus, comme vu sur le XR16 et le Big Bertha Fusion, le GBB Epic dispose de la même couronne, facilitant l’augmentation de la vitesse de la tête de club.

vue interne du Driver GBB Epic

La version Subzero du GBB Epic

En effet le GBB Epic se décline sous une autre version le Callaway GBB Epic Subzero. Destiné à des joueurs avec un handicap à un chiffre, cette version, ne dispose pas du rack à l’arrière du club mais de 2 poids interchangeables, l’un près de la face de club et l’autre à l’arrière de la tête. Quant aux bois de parcours dans leurs versions subzero la tête est plus compacte. Une différence retrouvée dans les anciens modèles entre les dénominations pro et pro. Par exemple les XR16 et XR16 Pro.

Il est vrai que la différence est minime en terme de performance, se traduira par une vitesse de tête plus rapide, et quelques mètres de portée en plus. L’apport technologique est là et il faut dire que le club rend très bien derrière la balle. L’aspect pelle à tarte n’est plus. Le club est bien plus compact.

Lors du lancement du Driver Great Big Bertha, le prix affiché était de 449€. Le GBB Epic lui est affiché à 549€. Le marketing est vraiment de plus en plus cher, mais si Henrik Stenson en est lui même venu de changer son légendaire bois 3 Diablo, après des années d’utilisation dont la victoire d’un majeur, pour un bois 3 Epic, il est peut-être temps de l’essayer non ?

Nicolas BYKOFF
Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Nicolas BYKOFF
Suivez-moi
Vous avez aimé ? Faites-le savoir :
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone