Mars 2017 arrive à grand pas, et les marques présentent tour à tour leurs modèles de club et plus particulièrement les putters. Malgré le fait que peu de golfeurs changent de putter au cours de leur vie, les gammes s’étendent comme la Select de Scotty Cameron avec l’ajout du Newport 3.

Le Newport 3 est un putter mallet en forme de larme avec  le manche placé dans le talon. La forme du putter permet d’avoir plus de flux sur la pointe du putter. Un excellent dispositif pour tous les golfeurs qui ont tendance à « puller » leur  putts.

Du multi matériaux pour la face de club.

La face du putter Newport 3 est dotée d’une face incrustée en alliage d’aluminium aéronautique 6061 pour ceux que cela peut intéresser, usinée avec précision et fusionnée avec une structure en acier inoxydable 303.

Avec la répartition du poids égale du talon vers la pointe, que l’on peut observer sur la semelle, la stabilité et la tolérance sont à leur maximum quand la face vient contacter la balle.

Un système anti-vibration vient complété le dispositif de ce putter. Il relie la face incrustée à la structure en acier inoxydable. La sensation décrit par Scotty Cameron est comme « douce, mais solide ».

 

Des poids ajustables.

Sous la semelle, on peut observer qu’il existe 2 masselottes adaptables en acier inoxydable pour ajuster le poids et la répartition de celui-ci. Le grip Red Matador suit la tendance. En mid-size comme les super strokes, il permet de conserver quelques sensation.

Disponible le 17 Mars pour un prix (exorbitant)  de 400 euros, le putter Scotty Cameron Newport 3, vient élargir une gamme comprenant déjà 7 putters. De quoi contenter tous les types de joueurs et de jeu tout en ayant sur le parcours un putter reconnaissable entre tous avec ces 3 points rouges à l’arrière du club. Après tout si on le change rarement pourquoi s’en priver.

Nicolas BYKOFF
Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Nicolas BYKOFF
Suivez-moi
Vous avez aimé ? Faites-le savoir :
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone