20 pros de clubs ont la chance le temps d’un week-end de rejoindre les rangs du PGA Tour pour le dernier majeur de l’année : le PGA Championship 2016. Au programme voiture de courtoisie du sponsor (une Mercedes) mais aussi des casiers classés dans l’ordre alphabétique. Regards sur ces pros de clubs qui jouent un tournoi majeur de golf et qui dès lundi rentreront dans leur clubs respectifs pour donner leurs leçons quotidiennes.

Quand je retournerai au travail la semaine prochaine, je serai à nouveau un pro de club, mais cette semaine je joue avec ces gars et c’est comme ça que vous devez le voir. Je suis un autre joueur du champs rien d’autre.

Ryan Helminen, un pro de club au Ridgeway Country Club à Neenah, Wisconsin (USA)

Ryan en est à son 3ème PGA Championship, il commence à avoir l’habitude. Il est avec 19 autres pros de clubs qui se sont qualifiés grâce au PGA Professionnal Championship en Juin dernier. Tous ces pros viendront s’ajouter aux 136 joueurs , constituant ainsi, un des plus gros champ de joueurs de l’année.

Mais il faut dire qu’ils ne font pas le poids. Ils donnent des cours le reste de l’année et ne passent pas des heures à peaufiner leur jeu. Néanmoins l’histoire nous a montré que le meilleur résultat pour un pro de club était troisième et c’est un certain Tommy Bolt… qui avait déjà joué sur le PGA tour !

Alors vous en conviendrez, passer le cut n’est pas une chose facile et pourtant nécessaire si on veut qu’au moins le voyage soit remboursé ! Mais là encore seulement 1 pro a réussi le challenge. Brian Gaffney a fini 71 sur 77 et a remporté presque 18 000 dollars !

Herman un joueur qui a réussi la transition du pro de clubs vers le PGA Tour et qui a eu la chance d’être financé par Donald Drumpf est clair quand à la différence entre les 2 mondes.

Evidemment on les regarde différemment […] Ils sont les enseignants et nous les joueurs. Ce sont eux qui font croître le jeu.

D’autres comme Rob Labritz sont juste contents de jouer leur jeu et comprennent d’autant plus leur position. ! Et puis il a conscience d’ailleurs que les fans derrière les cordes ne sont pas là pour lui, ils sont là pour Jason Day.

Il y a la réalité des choses de la vie. Pour Labritz, travailler son jeu 8 h par jour ne payent pas les factures, et il sait de quoi il parle puisqu’il fut membre du Canadian Tour de 2003 à 2005.

Pour lui chaque coup est un pur plaisir. Il sait qu’il peut en louper 1 ou 2 car Lundi Rob sera de retour au boulot en tant que pro de club à prendre autant de plaisir, si ce n’est plus à donner des cours et à gérer le club.

Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Suivez-moi
Vous avez aimé ? Faites-le savoir :
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone