francesco-molinari-caddie

Le recrutement d’un caddie pour un joueur du top 100 mondial

Dans les années 1860 le légendaire Tom Morris demandait à ce que les caddies soient propres et sobres lorsqu’ils allaient travailler sur le parcours. Francesco Molinari qui se concentre sur le PGA Tour, demanda un peu plus que ces 2 éléments lorsqu’il était à la recherche d’un nouveau caddie pour la saison 2016.

Molinari, qui a opté pour l’espagnol de 46 ans Pello Iguaràn, n’est pas Tiger Woods mais dispose des mêmes critères que ce dernier, pour ce qui est de la sélection d’un nouveau caddie.

Encadré par Denis Pugh et Rob Goldup, 2 de ses entraîneurs, ils ont d’abord sélectionné une vingtaine de CV ainsi que d’autres candidats qui avaient exprimé un intérêt pour cette aventure folle, qui pourrait rapporter environ 125 000 euros par an ! (Je me demande ce que je fais encore ici…). De cette liste 4 candidats ont été invités à Londres pour des entretiens poussés.

Il faut être bon en statistiques.

Chaque candidat a été interrogé séparément sur les statistiques de la saison 2015 de Molinari. Et la question fût : selon-vous que dois-je faire cette saison pour retourner parmi les 50 meilleurs mondiaux ?

Leurs trouvailles devaient mettre en avant les faiblesses dans le jeu du joueur après un parcours ou alors que les statistiques au putting avaient  chuté, et qu’il fallait que Molinari passe plus de temps sur ces putts de 6 mètres. Et pour vraiment réussir il fallait aussi ajouter que le jeu de l’Italien depuis de le rough à droite du green avait une faiblesse  !

Pugh a aussi souligné le fait que les candidats ne devaient pas seulement trouver les failles statistiques mais aussi savoir réagir sous la pression, et savoir faire face à leur patron quand ils avaient raison.

Une des dernières exigences était de voir si les candidats étaient à l’aise avec la tenue du score et des statistiques, ainsi que des dernières versions des yardages books (carnets de parcours) et des tableaux de putting. Une compétences par forcément requises par tous les joueurs et joueuses pro.

L’année dernière au Ricoh Woman British Open, il y a eu un parfait exemple de ce que pouvait être le rapport à l’ancienne méthode et une approche plus moderne avec Karrie Webb. Alors qu’elle se dirigeaient sur le practice avec Gee Chun , gagnante de l’US Open 2015, un des caddies a montré à Karrie Webb, un vieux carnet de parcours de 2002, l’année où elle avait gagné à Turnberry.

« Il n’y avait pratiquement aucun chiffre » a dit Karrie Webb en rigolant, tout en ajoutant que cela ne ressemblait à rien de ce qui se fait aujourd’hui avec des nombres partout ! Lors que sa victoire elle a joué -15 et elle n’avait pas besoin de beaucoup d’informations.

En revanche Chun, est une avide de statistiques sur chacun des coups qu’elle va jouer, afin de réduire la part mentale et psychologique dans le jeu. Cela lui permet de mieux cadrer son coup.

Pour en revenir au recrutement du nouveau caddie, Pugh a ajouté qu’il fallait aussi que le caddie est aussi des affinités avec le joueur. Aujourd’hui la relation caddie/joueur est plus un arrangement professionnel. L’instinct est relayé au second plan et la décision est prise en fonction des données délivrées et produites durant les tours.

Même si les 4 candidats ont très bien répondu à toutes les questions, un seul est sorti du lot : Iguaràn. L’avantage de l’espagnol est qu’il avait travaillé avec Olazábal.

Enfin une passion du jeu était un critère majeur pour l’Italien. Iguàran a été joueur sur le Challenge Tour. En 1999, il finissait 2ème au Philips Challenge Xacobeo.

Lors de leur première semaine de travail, Molinari finissait 33ème du Hawaii Open.

Convaincu ? Seul le temps nous le dira. Et dire qu’il y a 150 ans il fallait seulement arriver sobre et propre au travail !

Nicolas BYKOFF
Suivez-moi

Nicolas BYKOFF

Ecrire sur le golf ? Pourquoi pas ? Cela fait plus de 10 ans que je joue au golf, et après avoir fait des stages d'arbitrages, eu ma licence d'agent de joueur, et avoir travaillé pendant trois ans en tant que starter, je m'octroie la légitimité d'écrire sur le golf.
Nicolas BYKOFF
Suivez-moi
Vous avez aimé ? Faites-le savoir :
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone

Précédent

Fantasy Golf Puerto Rico Open

Suivant

Résultats FantasyGolf Puerto Rico Open

1 Commentaire

  1. Superbe article sur un sujet encore, malheureusement, trop méconnu en France.
    Bravo

Laisser un commentaire

Propulsé & Edité par Nicolas BYKOFF